Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux

Site name

Lettre intersyndicale - Tests PCR SARS-CoV-2 et déconfinement

Mes cher(e)s collègues,

L’entretien d’hier avec le Ministre des Solidarités et de la Santé a été sans ambiguïté : il veut que l’on tienne notre rôle et notre engagement dans la bataille des tests (massifs et rapides).

La stratégie de déconfinement du Gouvernement repose en grande partie sur notre capacité à réaliser en 24 heures de très nombreux tests de dépistages RT-PCR. La profession a assuré au ministre et aux autorités sanitaires (y compris lors du renseignement des questionnaires Drees) qu’elle en était capable et que le Gouvernement pouvait compter sur elle. Nous devons relever ce défi. 

Or les premières remontées ne sont pas bonnes. Nous avons du mal à tenir deux engagements : 

-        Donner un rendez-vous immédiat et non différé à un patient suspecté d’être atteint par la Covid-19 ;

-        Rendre les résultats dans les 24 heures maximum et renseigner correctement et dans les temps les bases de données Contact Covid et SI-DEP.

Nous savons la période particulièrement difficile pour la gestion de nos laboratoires. Mais nous vous demandons un effort particulier d’organisation pour tenir ces deux principaux engagements, quitte à vous coordonner avec les laboratoires voisins si vous ne pouvez pas tenir les délais de rendez-vous ou de rendu des résultats en 24 heures qui sont impératifs afin d’orienter les patients Covid-19 R0 là où il pourra être pris en charge immédiatement. 

De même, dans chaque département, il doit y avoir une organisation permettant d’assurer la permanence des soins 24h/24, 7j/7, notamment grâce aux coopérations interprofessionnelles. 

Si vous rencontrez des problèmes de commande de matériel pour remplir votre mission (cela existe toujours ce qui place de fait certains examens hors délai), alertez immédiatement votre ARS en plus de la plateforme Drees qui fera le nécessaire immédiatement. Vous pouvez également contacter vos représentants syndicaux pour qu’ils fassent remonter de leur côté. 

Nous devons gérer cette période de façon collective. Nous avons tous intérêt à ce que collectivement les laboratoires de biologie médicale réussissent cette mission de dépistage Covid-19. Le message du ministre de la Santé est clair : c’est notre protocole d’accord qui est en jeu !

Nous avons bien fait remonter les difficultés du terrain et l’engagement massif de chacun de nous mais le gouvernement a été parfaitement explicite :

  • soit nous réussissons à tenir nos engagements ;
  • soit nous n’y arrivons pas et le gouvernement pourrait choisir de remettre en question le protocole signé en début d’année, la biologie médicale subirait alors de plein fouet les mesures budgétaires envisagées dans les prochains mois et années. 

Mes cher(e)s collègues, soyez assurés que nous défendrons au mieux les intérêts de la profession et les efforts réalisés avec pugnacité, mais les enjeux sont clairement non négociables pour le Gouvernement. Bon courage à toutes et à tous, la biologie médicale doit réussir ce challenge et c’est tous ensemble que nous pourrons le faire.

Les Présidents.

Dr François BLANCHECOTTE,   Président Syndicat des biologistes  

Dr Lionel BARRAND,   Président   Syndicat des jeunes biologistes médicaux  

Dr Jean PHILIPP,   Président Syndicat des laboratoires de biologie clinique

Dr Claude COHEN,   Président Syndicat national des médecins biologistes 

Lettre intersyndicale aux biologistes - Tests SARS-CoV-2 et déconfinement