Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux

Site name

Les tests sérologiques Covid-19 : solution miracle ?

Monsieur Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la Santé, s’est prononcé pour une utilisation massive de tests rapides (détection des anticorps de réponse au virus) auprès de la population.

Ces tests permettraient de tester l’immunité des concitoyens afin de lever le confinement et les mesures barrières des patients immunisés avec présence d’anticorps protecteurs contre le virus.

Les biologistes médicaux libéraux et hospitaliers, experts du diagnostic biologique, sont ouverts aux déclarations de Monsieur Véran et sont déjà équipés pour mettre en place ces méthodes sérologiques permettant de couvrir l’ensemble de la population.

En revanche, en l’absence de données validées sur leur fiabilité (sensibilité et  spécificité) et en dehors de recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) ou du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) sur la place de ces tests sérologiques dans l’algorithme diagnostique du Covid-19, il est risqué de les utiliser.

Outre l’immunité non formellement prouvée, tout test sérologique a des risques de faux positifs (interférence avec d’autres anticorps) et de faux négatifs (dépistage trop précoce par exemple). 

C’est pourquoi il est indispensable que :

- la réalisation du test soit faite par du personnel formé et avec des contrôles de qualité,

- des seuils soient définis pour valider le fait qu’un patient avec anticorps positifs est protégé et ne peut plus contaminer son entourage,

- la validation et l’interprétation du test soient faites par un expert du diagnostic, le biologiste médical, connaissant les limites de ces techniques et le contexte clinique global du patient, 

- la traçabilité des résultats soit optimale pour éviter des pertes de données épidémiologiques.

L’Etat doit prendre ses responsabilités pour garantir la sécurité de ses concitoyens avec des tests performants : il serait dramatique d’avoir des patients se croyant immunisés à tort, levant ainsi leur confinement et mesures barrières alors qu’ils diffusent le virus à l’ensemble de la population française !

Ainsi nous – biologistes médicaux hospitaliers et libéraux, internes –, demandons à ce que la performance de ces tests soit vérifiée en urgence, qu’ils soient ajoutés rapidement à l’arsenal diagnostique des laboratoires de biologie médicale, après validation par les autorités sanitaires HAS et HCSP. 

Nous alertons sur le fait que la mise à dispositions de tests rapides, avec une robustesse médiocre et non validée, sous forme de TROD ou autotests serait une grave erreur de jugement risquant d’ajouter un nouveau risque sanitaire.

Avec un maillage unique de plus de 4000 sites de laboratoires privés et publics répartis sur l’ensemble du territoire national, les biologistes médicaux pourront dépister sans difficulté l’ensemble de la population dans des conditions de qualité et de sécurité optimales, après validation de ces tests sérologiques : il faut vaincre le virus !

Les biologistes médicaux répondent « présents » au Ministre et sollicitent un rendez-vous en urgence. 

Ils prônent un dépistage massif de la population et les laboratoires sont prêts à inclure la sérologie Covid-19 dans le nouvel arsenal diagnostic, mais cela ne doit pas être fait au détriment de la performance des tests, au risque de diffuser massivement le virus au sein de la population française.

 

Contacts presse :

Dr. Lionel BARRAND – Président du SJBM – 06 67 20 81 88

Pr. Jean-Paul FEUGEAS – Président du SNMB-CHU – 06 85 99 39 18

Pr. Jean-Gérard GOBERT – Président de la FNSPBHU – 06 82 23 35 66

Dr. Xavier PALETTE – Président du SNBH – 06 81 49 46 01

Mme. Aurélie TRUFFOT – Présidente de la FNSIP-BM – 07 86 19 83 37

Pr. Jean-Luc WAUTIER – Président d’honneur du SNMB-CHU – 06 85 12 93 95