Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux

Excellence - Ethique - Conscience

 

Pour une Biologie Médicale unie et indivisible

La Haute Autorité de Santé a proposé la réévaluation des actes de Biologie Médicale permettant le diagnostic de la Bilharziose:

 

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2678400/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-de-la-schistosomose-bilharziose?cid=fc_1249926

La Haute Autorité de Santé a décidé de réévaluer le depistage des  virus des Hépatites B, C et D et leur prise en charge au sein de la NABM :

 

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2653624/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-et-a-la-prise-en-charge-des-hepatites-b-c-et-d

La Haute Autorité de Santé a établi une feuille de route pour évaluer les modalités de diagnostic biologique de l'Anguillulose et leur remboursement par la NABM:

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2729708/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-de-l-anguillulose-strongyloidose-feuille-de-route

 

Cliquez ici pour vous inscrire !

Vidéo de présentation :

<iframe class=« wmvid" src="http://www.biologiste.tv/embed/134/" width="640" height="360" frameborder="0" webkitAllowFullScreen allowFullScreen></iframe>

 

Affiche congrès

 PROGRAMME CONGRES SJBM 2014

Cliquez ici pour vous inscrire !

 

voyageLe Haut Conseil de la santé publique publie comme chaque année ses recommandations concernant les maladies liées aux voyages. La particularité de 2014 réside dans la part importante consacrée aux maladies d’importation "souvent d’apparence banale au retour de voyages (pneumopathies, fièvre, dermatose), mais susceptibles de générer des problèmes de santé publique en France par leur capacité à s’y implanter.

SOURCE : INVS

RECOMMANDATIONS AUX VOYAGEURS 2014 EN PDF

lymphoA l’Institut des maladies génétiques-Imagine, une équipe Inserm vient de mettre en évidence la protéine CTPS1, essentielle au fonctionnement du système immunitaire adaptatif.Cette protéine serait entre autre indispensable à la multiplication lymphocytaire dans les ganglions. A terme, cette découverte pourrait apporter une réponse thérapeutique aux patients atteints de dysfonctionnements particuliers du système immunitaire.

De plus, le développement d’inhibiteurs spécifiques de cette protéine devrait permettre de réduire la réponse immunitaire sur commande, par exemple en cas de greffe.


SOURCE : INSERM

pr-1Une équipe de l'école universitaire de médecine de Séoul (Corée du Sud) vient de publier une étude de phase 3 comparant le traitement de référence de première intention de la PR, le méthotrexate, à un nouvel inhibiteur de tyrosine kinase, le tofacitinib (anti-JAK 1 et 3). Le tofacitinib 10mg s'est révélé plus efficace que le méthotrexate dont la dose était augmentée jusqu'à 20mg par semaine (37,7% des patients du groupe tofacitinib 10mg présentait une diminution d'au moins 70% du nombre d'articulations gonflées contre seulement 12%  du groupe méthotrexate). A contrario la tofacitinib présentait plus d'effets indésirables : développement d'un zona, augmentation de la créatinine et du cholestérol LDL.

SOURCE : le quotidien du médecin

SOURCE : le New England Journal of Medecine

sitemap - réalisation site internet par Visuapub