BIOMED-J du 22 au 23 Mars 2019

Nouveau Format, nouveaux partenaires, nouveaux sujets.
Ne ratez pas les premières journées...

Lire la suite...
Arrêt de la Cour d'Appel - Perquisitions - CERBA débouté

Un arrêt de la cour d’appel de Paris du 8 novembre vient d’annuler l’ordonnance qui avait...

Lire la suite...
Communiqué Plan Santé

Les biologistes médicaux sont prêts à mouiller la chemise...

Lire la suite...
Communiqué sur la vente d'auto-tests chez Leclerc

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse pluri-syndical sur la vente d'auto-tests dans les...

Lire la suite...
Tribune libre - Libre concurrence pour les analyses médicales

Nous partageons avec vous la tribune d'un confrère biologiste en lien avec l'...

Lire la suite...

jpg antibiogramme avec fluoresceineUne équipe canadienne vient de publier une nouvelle approche de lutte contre les bactéries résistantes aux antibiotiques. Cette fois ce sont les biofilms qui sont visés. Ces films biologiques produits par les bactéries rendent difficile voir impossible l'accès des antibiotiques, diminuant ainsi considérablement leurs effets.

Le peptide 1018, sujet de l'étude, inhiberait la formation des biolofilms par la bactérie et détruirait également les biofilms existants. Le peptide serait également efficace sur des souches particulièrement résistantes de P. aeruginosa, d' E. coli et de S. aureus.

 

SOURCE : PLOS Pathogens

sitemap - réalisation site internet par Visuapub